LES AUTEURS NOUS DISENT…

Posté le 16 septembre 2017

 « Les auteurs nous disent… »

 

-Cette rubrique s’adresse aux auteurs qui souhaitent communiquer leurs nouveautés (ou pièces plus anciennes) aux troupes et compagnies en recherche de textes à jouer, notamment en début de saison. Il s’agit d’une parution ponctuelle à l’initiative d’un auteur, qui donne ses coordonnées pour être contacté. La présentation du texte est un résumé, en aucun cas un extrait de la pièce. L’info de l’auteur dirige soit vers un blog, une adresse BEAUe-mail ou vers le site   www.leproscenium.com

Pour une communication de vos oeuvres:

Adressez moi par email votre info: jeanjacquesdupuy@orange.fr 

POUR OBTENIR LES COORDONNEES DES AUTEURS

(qui ne sont pas indiquées)

ME CONTACTER

MERCI 

jeanjacquesdupuy@orange.fr 

______________________________________________________________________________

Denis CRESSENS*  nous dit:

THEÂTRE AVANT GARDE

DE

NOTRE SOCIETE…

DEPUIS…

Bonjour, 

Je ne résiste pas à vous proposer la lecture du texte de mon intervention rècente à l’ Università degli Studi « G. d’Annunzio » à Pescara,  chaire de littérature Française Francesco Proia   …..

De la mythologie à nos jours le théâtre a toujours été un précurseur…… c’est ici 

d’ici quelques jours  au même endroit vous pourrez lire mon intervention dans le même lieu sur l’écriture de théâtre… 

Bien sur vous pouvez retrouver mes 28 pièces de 1h30 avec des thèmes et genres variés comme les distributions … C’est à vous de choisir ! 

Merci  de m’avoir accordé ces quelques instants.

Denis Cressens

33) 607194230 

* conférences
______________________________________________________________________

Sébastien GUYOT, nous dit:

Salut Jean-Jacques, 

Je viens de sortir ma nouvelle pièce de théâtre, « Belle-mère et catastrophes ».

Pourrais-tu mettre ce message sur ton site pour en faire la promotion ? (Si c’est trop long, je ferai plus court !) 

En te remerciant par avance,

Théâtralement,

Sébastien.

_______________________________________________________________________

 Wilfrid RENAUD nous dit :

mona-lisa-ne-sourit-jamais affiche charbonnières

La  troupe du Phénix interprétera pour la première fois ma pièce « MONA LISA NE SOURIT JAMAIS » le 17 octobre à la salle Alpha de Charbonnières Les bains. Renseignements : 06 11 11 40 75

D’autres dates suivront et la troupe recherche de nouvelles salles.

Wilfrid RENAUD
https://wilfridrenaudauteur.wordpress.com/

______________________________________________________________________

Jacky GOUPIL, nous dit:

Bonjour à tous. 

J’espère que vous avez passé un bon été et que vous êtes revenus de vacances tout bronzés et tout heureux ! 

Qu’a fait la Compagnie du Mardi pendant que vous vous prélassiez au soleil en buvant l’apéro 

La Compagnie vous a mijoté une nouvelle comédie :Gare au Gorille !

Une pièce explosive de Jacky Goupil lui-même (quel talent !) avec un brigadier neuneu, un capitaine lâche, une maman envahissante, une femme jalouse, une criminelle bolchévique et un gorille en caleçon !

80 minutes de rigolade en perspective ! 

Ça se passe tous les jeudis (à 20:45) et vendredis (à 22:00), du 21 septembre au 17 novembre.

(Si vous vous demandez pourquoi il est indiqué à partir du 14 septembre sur l’affiche, venez nous voir, on vous expliquera… ou pas !) 

Pour réserver, vous avez le choix :

Au théâtre directement : au 01 43 27 88 61

sur l’un des nombreux sites qui nous font le plaisir et l’honneur de nous accueillir dont les liens,  se trouvent en bas de ce mail.

(on vous mâche le travail) 

On espère vraiment vous voir très bientôt ! 

Et n’oubliez pas d’informer vos amis et vos ennemis, de faire circuler ce mail, de venir accompagné de toute votre famille et de vos voisins, bref de nous faire plein de pub. On compte sur vous. 

Bonne journée, gros bisous pour ceux qui le méritent et grmmf grmf grmf comme dirait notre gorille.

Jacky Goupil & toute la Compagnie du Mardi. 

Pour voir des infos, des photos et des vidéos sur cette pièce, cliquez ici :

LA COMPAGNIE DU MARDI 

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire